famille de kermabon Index du Forum
famille de kermabon
demeure de la famille De Kermabon
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 
AQUITAINE
Aller à la page: 1, 2  >  
Sujet précédent .::. Sujet suivant  
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet famille de kermabon Index du Forum >>> Intérieur de la maison >>> A l'étage >>> Bureau de Ravaillac
Auteur Message
Ravaillac
Administrateur


Hors ligne

Inscrit le: 18 Sep 2010
Messages: 57
Localisation: La Trémouille

MessagePosté le: Mar 16 Nov - 17:58 (2010)    Sujet du message: AQUITAINE Répondre en citant

Citation:
Projet de création d'un état indépendant et souverain sur l'ancien territoire d'Aquitaine.

Un tel projet a deux intérêts majeurs.

D'une part cela permettrait au peuple d'Aquitaine de s'émanciper de la gestion trop compliquée et éloignée de Paris. Levan est notre souverain de droit divin, cela n'est pas remis en cause. Mais nous savons tous qu'il n'est pas seul à diriger notre royaume. La multiplication des intermédiaires, leurs morales parfois douteuses, leurs soifs de pouvoirs, leurs orgueils et aussi la distance géographique fait de ce type de gestion quelque chose de mal approprié à nos territoires. Pour faire simple, ceux qui nous gouvernent sont très loin des réalités de notre terre. Il y a certes des officiers royaux sur nos terres, mais est ce suffisant? D'ailleurs je n'ai plus mémoire de la dernière visite de Levan sur nos terres. J'ai entendu dire un jour, d'un vieux, qu'il était venu une fois. Mais je ne sais pas s'il faut prendre cela pour comptant ou estimer qu'il s'agit d'une légende.

D'autre part, l'indépendance de l'Aquitaine et sa gestion par un gouvernement local permettrait à ce pays jadis prospère de retrouver son prestige d'antan. Il y a plusieurs points qui convergent vers le renouveau de la gloire de l'Aquitaine. D'une part sa culture. Elle fut majeure et reconnue par tous le monde avant que les anglois ne décident de mettre les pieds chez nous. Notre illustre ancêtre, la duchesse Aliénor d'Aquitaine était réputée pour servir haut les couleurs d'une culture aquitaine. Nous devons lui rendre honneur et relever la culture de nos terres, notamment par la mise en valeur de ses traditions, de ses artistes et des produits de sa terre. Historiquement également notre pays se démarque du reste des régions du royaume de france. Nous avons été sous domination angloise assez longtemps pour nous prétendre différents. Qu'a fait le royaume à ce moment là? Il nous a fait patienter trop longtemps. Et à présent il joue les conciliateur avec nos ennemis de toujours... Allons nous laisser les anglois revenir chez nous en vilégiature? Non. Il faut relever l'Aquitaine et cela passe par la revanche que nous avons à prendre sur les Anglois. Nous n'avons pas besoin d'eux pour faire du commerce ou tout autre type d'échange. Si nous avons une seule bonne raison d'aller nous embarquer vers leur île, c'est uniquement pour récupérer ce qu'il nous ont pris: la fierté d'un peuple.



Pour réaliser ce projet il va falloir du temps et de la ruse. On ne s'éloignent pas aussi facilement du roi. Dans un premier temps il semble donc préférable de constituer une alliance d'Aquitaine. Une alliance n'est, aux premiers abords, qu'un acte diplomatique et pourrait ne pas déclancher trop de vagues. Après cela nous pourrons créer une sorte de gouvernement d'Aquitaine. A sa tête nous pourrons choisir un souverain, qui dans un premier temps prêtera allégeance au roi. Cela évitera de déclancher des foudres, et c'est une facon de nous approcher peu à peu de notre but. Lorsque notre pays sera enfin dessiné, alors nous pourrons rompre l'allégeance faite à la couronne de France. cela sera certainement une raison suffisante pour déclancher une guerre. Mais nous aurons de notre côté la Bretagne et le Ponant. Rapidement le roi se rendra compte qu'il n'est pas en mesure de rivaliser. Et puis avec une telle Alliance, Ponant/Aquitqine, nous aurons pour nous la presque totalité des côtes de l'Ouest. Un gros atout qui poussera le roi de france à nous considérer comme des partenaires plutôt que comme des ennemis.




Proposition d'organisation à terme de l'état d'Aquitaine

Le Prince,

à la tête de l'état, le Prince serait le régnant. Il serait choisi parmi les nobles aquitains issus du mérite, par vote à la majorité. Son mandant pourrait durer quatre mois.


Le Dauphin,

héritier présumé du régnant, étant lié au pouvoir par filiation, il pourrait bénéficier d'un avantage par rapport aux autres candidats au poste de régnant, comme un pourcentage du suffrage aquis avant le vote.


Le Conseil des Nobles d'Aquitaine,

ce conseil serait composé de tous les nobles issus du mérite en Aquitaine. son but serait de conseiller le souverain et de l'assister dans toutes ses démarches. c'est parmis ce conseil par ailleurs que pourrait être élu le souverain. ces conseillers, étant des personnes méritantes et reconnues comme telles, pourraient également constituer le collège électeur du souverain. ce conseil pourrait enfin être constitué en plus des nobles régnant sur les différentes provinces d'Aquitaine, élus par le peuple. Ainsi ce conseil serait constitué en parti de personnes méritantes et en partie de personnes choissies par le peuple.


Le Parlement,

pour assurer la pérénité de l'Aquitaine il faut avoir le peuple avec nous. il faut donc que le peuple soit présent dans les décisions qui modifieront l'Aquitaine, puisque l'Aquitaine c'est avant tout les aquitains. Par ailleurs, pour éviter un problème qui pourrait se poser très rapidement, à savoir la cohabitation de certaines provinces, ce parlement pourrait être un moyens de réunir des députés de toute l'Aquitaine selon les provinces. Une dizaine de députés par province par exemple pourrait être réunis au Parlement afin de partager les problèmes et les désirs relatifs à leurs provinces. Ainsi personne ne serait oublié et tout le monde serait entendu. L'idée de ce parlement c'est d'éviter le problème que nous connaissons actuellement, à savoir un pouvoir centralisé qui gouverne des régions peu ou pas représentées.


L'administration d'Aquitaine,

Nul état ne peut survivre au temps sans une administration efficace et stable. Il faut pour cela qu'elle ne se mélange pas de trop aux administrations locales des provinces. Il s'agit donc d'une administration qui doit être globale et qui doit servir les intérêts des régions sans les pénaliser. Les grands domaines de cette administration me semblent être:

économie / ministère des finances
commerce / ministère du commerce
guerre / ministère de la guerre
diplomation / chancellerie
justice / cour de justice

Davantage de secteurs me paraît trop. chacun de ces domaines pourrait être constitué en ministère et dirigé par un ministre, nommé par le régnant ou le conseil. Ces ministères auraient à charge la bone gestion des affaires de l'Aquitaine et seulement de l'Aquitaine, sans rentrer dans les gestions internes de chaque province, comme les administration des provinces le font actuellement avec celles des mairies.


Voila, à mon humble avis, un système qui pourrait fonctionner en Aquitaine. Cela simplifierait largement le fonctionnement actuel, tout en assurant une représentativité mixte des gens méritant d'une part et du peuple par ailleurs. Evidemment, il ne s'agit que d'une proposition et je vous l'expose afin qu'elle soit débattue et transformée pour mos intérêts communs:


Reste une question... Quelles provinces intégrer dans cette État souverain d'Aquitaine? Il me semble que les provinces visées sont:

Poitou
Guyenne
Perigord Angoumois
Gascogne
Armagnac et Comminges
(peut être) Béarn



Dernière édition par Ravaillac le Mar 23 Nov - 17:50 (2010); édité 3 fois
Revenir en haut
Publicité







MessagePosté le: Mar 16 Nov - 17:58 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Gonzague
serviteurs


Hors ligne

Inscrit le: 18 Sep 2010
Messages: 19

MessagePosté le: Mar 16 Nov - 21:35 (2010)    Sujet du message: AQUITAINE Répondre en citant

Gonzague apporta du vin chaud dans le bureau pour les convives. Le foyer crépitait sagement. Les discutions risquaient de durer et le maître de maison avait fait des recommandations pour que ses invités soient dorlotés.

Revenir en haut
Ravaillac
Administrateur


Hors ligne

Inscrit le: 18 Sep 2010
Messages: 57
Localisation: La Trémouille

MessagePosté le: Mar 23 Nov - 18:01 (2010)    Sujet du message: AQUITAINE Répondre en citant


Face à ses invités Ravaillac arriva les bras chargés d'une toute nouvelle carte sur laquelle il venait de dessiner les frontières qu'il estimait justes. Il laissa la carte à l'appréciation des auditeurs qui restaient très silencieux jusqu'alors.





Revenir en haut
Méliinda
visiteurs


Hors ligne

Inscrit le: 04 Déc 2010
Messages: 5
Localisation: Gascogne

MessagePosté le: Sam 4 Déc - 17:54 (2010)    Sujet du message: AQUITAINE Répondre en citant

La jeune femme remercia l'homme qui l'avait mené ici et salua Ravaillac.


Bonjour , enfin rebonjour c'est une bien belle bâtisse que vous avez là Excellence, J’espère que mon amis Flavien nous rejoindra au plus tôt.


Revenir en haut
Ravaillac
Administrateur


Hors ligne

Inscrit le: 18 Sep 2010
Messages: 57
Localisation: La Trémouille

MessagePosté le: Sam 4 Déc - 19:30 (2010)    Sujet du message: AQUITAINE Répondre en citant

Votre Excellence, c'est un honneur que de vous recevoir ici. Prenez vos aises. Voici donc le projet dont je vous ai parlé aujourd'hui. C'est bien évidemment une ébauche. J'espère que vous aurez le loisir de discuter avec mes autres convives. Le froid en a retardé certains, d'autres prennent le temps d'étudier les termes du projet. Faites à votre guise. Voici un peu de vin chaud pour ne pas mourir ni de froid ni de soif.

Revenir en haut
Méliinda
visiteurs


Hors ligne

Inscrit le: 04 Déc 2010
Messages: 5
Localisation: Gascogne

MessagePosté le: Sam 4 Déc - 21:35 (2010)    Sujet du message: AQUITAINE Répondre en citant

je vous remercie , ainsi que pour la chambre .


Mélinda jette un regard sur la carte 


Il est formidable de voir la qualité de telles frontières si l'alliance venais a se former.


Revenir en haut
Ravaillac
Administrateur


Hors ligne

Inscrit le: 18 Sep 2010
Messages: 57
Localisation: La Trémouille

MessagePosté le: Dim 5 Déc - 12:19 (2010)    Sujet du message: AQUITAINE Répondre en citant

La qualité des frontières ne repose que sur la qualité de ce qui se passe à l'intérieur d'elles-mêmes.

Revenir en haut
Méliinda
visiteurs


Hors ligne

Inscrit le: 04 Déc 2010
Messages: 5
Localisation: Gascogne

MessagePosté le: Dim 5 Déc - 15:16 (2010)    Sujet du message: AQUITAINE Répondre en citant

Il y a beaucoup de choses qui me chiffonnes , doit je vous rappeler que la Gascogne est fidèle au roi et qu'avant tout elle restera Loyaliste ? Une bonne partie de l'ébauche du texte fondateur se base sur un complot contre le roi , si l'Alliance veut compter la Gascogne parmi ses membres ,celle ci se doit de modifier ses projets vis a vis du Roi.

Revenir en haut
Ravaillac
Administrateur


Hors ligne

Inscrit le: 18 Sep 2010
Messages: 57
Localisation: La Trémouille

MessagePosté le: Dim 5 Déc - 17:37 (2010)    Sujet du message: AQUITAINE Répondre en citant

Il faut dire votre Excellence que les principes de ce travail trouvent leur source avant l'abdication de notre roi. A cette époque beaucoup de sujets étaient courroucés par l'absence du roi. Il faut bien reconnaître que Levan ne s'est jamais vraiment montré en public et que les affaires du Royaume, et donc les affaires du peuple, n'étaient gérées que par un groupe de quelques érudits ventrus parisiens.


Cette réflexion indépendantiste que vous associez à un complot doit évidemment être remise en cause depuis l'abdication du roi. Avec un nouveau monarque nous pouvons imaginer l'arrivée de quelqu'un qui puisse à nouveau porter la couronne et avec cela les responsabilités qui incombe à un roi. Cependant, l'arrivée de ce prochain monarque, tout puissant sur les terres du Domaine Royal, ne remet pas en cause l'existence d'une cour d'Aquitaine avec un monarque issu du mérite et du peuple Aquitain, choisi pour et par le peuple, ce monarque prêtant allégeance au Roy de France. L'indépendance concernerait la gestion des affaires territoriales, notamment la culture et la diplomatie ainsi que le commerce et la justice. Peut être même, soyons fous, l'armée.


L'idée est de reproduire à l'échelle régionale ce qui existe déjà à l'échelle locale. Pensez vous que nos mairies seraient mieux gérées si elles l'étaient toutes par le même et seul conseil comtal ou ducal? Non, il nous faut des maires qui ont une gestion indépendantes et qui répondent toutefois de leurs actes devant le conseil ducal ou comtal. Pareil à l'échelon supérieur. Le roi, depuis Paris, est il le plus à même de gérer directement des provinces éloignées de son palais, qui parfois sont à plus d'un mois de voyage?


Votre remarque est justifiée. Et la récente abdication de Levan exige que l'on réétudie ce point.


Revenir en haut
Flavien
visiteurs


Hors ligne

Inscrit le: 05 Déc 2010
Messages: 5
Localisation: Gascogne

MessagePosté le: Dim 5 Déc - 19:33 (2010)    Sujet du message: AQUITAINE Répondre en citant

(remarque au passage : les non-inscrits ont accès à ce topic)

Flavien avait rejoint Meliinda et Ravaillac, et écoutait avec attention l'échange. Au bout d'un moment, il prit la parole.

En effet, comme l'a dit Meliinda, il est indispensable de nuancer notre position vis-à-vis de Paris. L'abdication du roi de France va sans aucun doute bouleverser la donne, et complexifier le jeu politique royal français.
La force d'une alliance repose dans l'unité de ses membres. Il serait donc, je pense, plus sage de rester au sein du giron royal, et de devenir une force d'influence dans le Royaume de France, qui partagerait les mêmes valeurs, viserait les mêmes objectifs, et soutiendrait un même candidat à l'accession au trône.

Le peuple gascon est un peuple profondément pacifique et aristotélicien, qui recherche avant tout la paix et la stabilité du Royaume. Souvent, et je pense qu'il convient de le reconnaître, le roi de France et ses conseillers ont fait office de médiateurs lors de conflits. Parfois, je vous l'accorde, ils les ont envenimés. Toutefois, je ne pense pas qu'il nous incombe de jeter la pierre. Gouverner un pays n'est pas tâche aisée, et j'ose croire que les institutions royales ont tout fait pour y arriver du mieux qu'elles le pouvaient, avec plus ou moins de succès.

Vous dites vouloir un nouveau mode de gouvernance, axé sur les spécificités locales. Je n'ai en ce qui me concerne jamais eu l'impression que les officiers royaux exerçaient une pression trop forte sur les provinces du Royaume de France. Les provinces vassales du Roy de France ont une relative indépendance dans la gestion de leurs affaires internes, tant dans le domaine diplomatique que commercial.

Prenons pour exemple la Pairie, organe royal très contesté par le Ponant. Chargée de statuer sur la validité des élections locales, et d'émettre des avis juridiques basés sur le droit des provinces, elle n'a jamais été autant consultée. Dans certains cas abusivement, il est vrai. Cependant, je dois dire que ses arbitrages sont tout à fait convenables.
Mais il arrive également qu'elle outrepasse ses prérogatives, ou émette un jugement erroné.... C'est à ce moment, et seulement à ce moment, que nous devons nous élever et contester la décision inique ; que nous devons monter au créneau, et défendre nos intérêts.

Quoi qu'il en soit, je continue de penser que s'attaquer au roi, c'est s'attaquer à une entité fédératrice, garante de la cohésion du Royaume.

Le chancelier fit une pause, avant de poursuivre.

J'aimerais d'autre part développer un point important que vous venez d'évoquer : le gouvernement futur de l'alliance.
Vous voulez d'une alliance qui soit plus proche des réalités locales que ne l'est Paris. Je remarque cependant que l'organigramme que vous nous proposez est très vertical et centralisé. C'est justement ce que je craignais : nous prenons de façon évidente le risque de perdre de vue les principaux acteurs qui font la force d'une alliance, c'est-à-dire le peuple.

S'ils sont dans l'impossibilité d'influer sur la politique de l'alliance, les citoyens lambdas des provinces membres de l'alliance s'en désintéresseront, elle perdra son utilité et tombera en désuétude. Si au contraire nous associons un nombre plus important de personnes aux décisions qui les concernent, l'alliance aura un impact autrement plus conséquent sur les conditions de vie de nos populations, et l'Aquitaine deviendra une plaque tournante et une région rayonnante du Royaume de France. L'ouverture du pouvoir aux masses est selon moi incontournable et indispensable pour atteindre cet objectif.


Revenir en haut
Ravaillac
Administrateur


Hors ligne

Inscrit le: 18 Sep 2010
Messages: 57
Localisation: La Trémouille

MessagePosté le: Lun 6 Déc - 21:37 (2010)    Sujet du message: AQUITAINE Répondre en citant

Messire, permettez moi pour commencer de vous souhaiter la bienvenue.


Merci d'avoir d'avoir pris le temps d'examiner ce projet. Comme je l'ai dit juste avant votre arrivée il est tout un point à redéfinir, à propos de la position face à la couronne de France. Depuis les derniers évènements qui secouent le royaume nous devons attendre et de toute évidence revoir ce point précis. Nous devons laisser à notre prochain souverain le temps de faire ses preuves et de relever le royaume. je ne peux d'ailleurs que me réjouir de cette abdication car elle offre enfin au peuple françois la possibilité de s'exprimer.


Et j'en viens à la partie qui concerne le peuple justement. ce système nouvel dont il s'agit ici n'est pas, et tout au contraire, un système pyramidal dont le pouvoir viendrait exclusivement du haut et écraserait le bas. Il ne s'agit pas non plus d'un système démocratique. Il faudrait vraiment être fou pour aller jusqu'à de telles extrémités. Non, il s'agit simplement d'impliquer d'une part le plus de monde possible à la gestion des affaires publiques, et d'autre part de permettre à ceux qui s'investissent et font preuve de mérite de bénéficier des honneurs qu'on peut leur souhaiter. Pourquoi parler d'Aquitaine? D'un territoire réduit? parce que pour impliquer le peuple dans les affaires publique il est indispensable je pense de faire une telle fraction des royaumes. En effet, qu'est ce qu'un gascon peut bien faire des préoccupations d'un Champenois? Et est ce qu'un champenois est le plus à même de résoudre les problèmes relatifs à la côté ouest des royaumes? Une autre raison aussi... Avec une telle taille il sera possible de faire tourner les responsabilités plus régulièrement, notamment au parlement. A trop grande échelle le risque est de voir certains monopoliser le pouvoir et priver les autres d'une accession aux tâches nobles qui concernent la gestion des affaires publiques. A plus petite échelle, il serait plus envisageable de faire tourner les responsabilités.


Vous allez me dire que cette entreprise d'offrir au plus grand nombre des responsabilités va à l'encontre du projet d'établir une cour en Aquitaine. Mais il ne faut tout de même pas mettre en danger le peuple. Offrir les responsabilités à tous ne doit pas rimer avec offrir le royaume en pâture aux premiers venus. La noblesse, et à sa tête un prince d'Aquitaine, vassal du roi de France, représente la part la plus méritante du peuple, en principe (ne m'en veuillez pas si parfois les principes sont écrasés par certaines pratiques marginales): par conséquent, lui proposer de gérer l'Aquitaine ne me parait pas une hérésie.


Revenir en haut
Flavien
visiteurs


Hors ligne

Inscrit le: 05 Déc 2010
Messages: 5
Localisation: Gascogne

MessagePosté le: Mar 7 Déc - 18:57 (2010)    Sujet du message: AQUITAINE Répondre en citant

Je suis ravi que vous envisagiez de réviser votre position vis-à-vis de la couronne de France.
J'aimerais maintenant aborder le sujet du Royaume d'Angleterre. Pourquoi vouloir vous en prendre à eux ? Ils ne m'ont personnellement rien fait, et je les voyais davantage comme de potentiels alliés que comme des ennemis.
Comme je vous l'ai dit auparavant, la Gascogne est pacifique, et ne trouverait aucun intérêt à déclarer la guerre à l'Angleterre. De plus, dans l'hypothèse où nous chercherions à nous retirer du Royaume de France, nous devrions au contraire essayer d'obtenir son amitié.

Cela a toutefois le mérite de poser la question de l'orientation que nous voulons donner à cette future alliance, et par son intermédiaire, aux provinces qui la composeront.
Je souhaite de la Gascogne qu'elle prône la paix. Elle est la garante de la prospérité et de la pérennité de nos provinces, et est indispensable au bon fonctionnement des institutions et à l'essor économique. Un duché qui gaspille ses forces et ses richesses à une entreprise de destruction ne peut se développer, et court inexorablement à sa perte. Aussi, nous devons nous attacher à la préserver coûte que coûte.
Je souhaite bien évidemment que la Gascogne soit aristotélicienne. Deux provinces alliés doivent nécessairement partager les mêmes croyances, et en l'occurrence, la vraie foy. Il faudra à ce propos régler le problème de l'hérésie en Guyenne.
Tout comme moi, votre excellence, vous êtes un diplomate, et savez donc l'importance d'avoir le droit de votre côté. Il offre à un duché la crédibilité nécessaire pour forger des alliances durables, ou être soutenu en cas de conflit.
La conservation de la stabilité de la zone Ouest doit également être une priorité de la future alliance, de sorte de ne pas altérer le commerce et la diplomatie.
Enfin, il nous faut construire et développer une culture commune qui puisse rassembler les Aquitains, et assurer leur unité et entraide mutuelle.

Flavien s'interrompit et sourit à Ravaillac.

Bref, tout un programme ! Mais il nous faudra de toute façon répondre à ses questions, et je préfère le faire dès à présent, avant d'imaginer l'organisation interne de l'alliance.
Nous avons cependant du temps devant nous, rien ne presse, et je serais curieux d'entendre la vision des responsables politiques et diplomatiques des autres comtés.


Revenir en haut
Ravaillac
Administrateur


Hors ligne

Inscrit le: 18 Sep 2010
Messages: 57
Localisation: La Trémouille

MessagePosté le: Mar 7 Déc - 20:24 (2010)    Sujet du message: AQUITAINE Répondre en citant

Votre Excellence, je vais tâcher de répondre le plus simplement du monde. j'ai la facheuse tendance qu'ont les diplomates à m'étendre et à gaspiller le temps en d'inutiles palabres.


Vous parler de se retirer du Royaume de France. Mais encore une fois là n'est pas mon propos. le projet soulève ce que Melinda appelait un complot contre le roi mais qui n'était qu'une volonté de refuser la poursuite d'une gestion déséquilibrer des affaires du royaume non par un monarque mais par une bande d'arriviste. C'est d'eux que nous voulions nous détacher, mais il semblerait que le grondement général ait été entendu et que les choses s'arrangent différement. Il faut encore voir comment notre prochain roi s'y prendra. bref, l'idée n'est pas de se retirer de la couronne de France.


Quant aux Anglois, souvenez vous tout de même que c'est par la force qu'à plusieurs reprises ils ont investi l'Aquitaine. Ils sont d'ailleurs responsables en partie du morcellement de cet ancien duché en toutes ces provinces que nous connaissons aujourd'hui. Tout diplomate que je suis et fervent défenseur d'une paix durable entre toutes nos régions, je me range derrière ceux qui estiment que les anglois nous ont laisés et qu'ils nous doivent réparation. Cela, évidemment, peut se passer des armes, surtout qu'une guerre aurait un coût important et n'assurerait pas forcément des revenus à la hauteur des dépenses.


J'entends votre position quant à la paix. Mais pour soutenir l'intégrité d'une culture il faut parfois aller jusqu'à réparer par la guerre les offenses faites au passé. Les anglois ont fait des aquitains un peuple querelleur, déchiré et inconstant. Le rôle d'une telle alliance est de faire un retour en arrière et de retrouver les vraies valeurs. Cela n'est évidemment qu'un avis personnel, et dans le cas d'une alliance avec un parlement populaire, une telle question serait bien évidemment à discuter, à débattre et à argumenter. Si vous estimez que pour le bien de l'alliance il est mieux de voir chez les anglois des alliés potentiels alors que je pense que pactiser avec eux nuirait à l'Aquitaine, nous devons reconnaître que dans le fond nous partageons le même désir, le bien de cette alliance, même si la forme diverge. Tout est question de débat et Dieu merci les guerres ne se décident pas sur le simple dialogue de deux individus.


Quant aux valeurs ancestrales, j'entends la pratique et le respect de la vrai foy. Unis il est toujours plus aisé de traiter l'hérésie...


Pour ce qui est de la stabilité de la zone ouest, c'est évidemment la trame de fond. Le respect de la foy tout comme une harmonie des échanges commerciaux tout comme l'encouragement du développement d'une culture commune ancestrale, et j'en passe, tout cela vise à entretenir une stabilité des régions concernées, notamment, et peut être avant tout, grâce à la diplomatie et grâce à l'ouverture du dialogue. c'est pourquoi j'attends vivement qu'interviennent ici les autres dignitaires conviés que je vais de ce pas chercher.


Revenir en haut
Ravaillac
Administrateur


Hors ligne

Inscrit le: 18 Sep 2010
Messages: 57
Localisation: La Trémouille

MessagePosté le: Jeu 9 Déc - 12:01 (2010)    Sujet du message: AQUITAINE Répondre en citant

Code:
[b]Création d'une alliance sur les anciennes terres d'Aquitaine[/b]


but:
assurer la paix entre les différentes provinces concernées
assurer une stabilité politique, militaire et commerciale entre les différentes provinces concernées
assurer l'émergeance d'une culture d'Aquitaine et restauration des traditions ancestrale


organisation:

quatre organes:

1 Le Prince et son Dauphin.

2 Le conseil des Nobles d'Aquitaine

3 Les Ministères d'Aquitaine

4 Le Parlement d'Aquitaine


la suite est à venir.


[HRP] Ce projet est un projet rp, évidemment, mais peut être avant tout une idée HRP pour redynamiser le rp. Depuis quelques temps, notamment depuis la multiplication des jeux Celsius, le rp est en berne sur les RR. Les gens ne s'impliquent plus, et les quelques derniers à s'impliquer se sentent un peu seul. On voit de plus en plus d'élections qui se soldent par un candidat... Alors qu'il y a quelques années le rp était florissant. Bref, nous partons du principe que pour redynamiser le rp il faut intéresser les joueurs et partager le plus possible le pouvoir de décision rp. En proposant ce projet RP il semble envisageable que des joueurs s'investissent. Je fais cette remarque HRP car il est évident que si on s'en tient au RP les provunces concernées, notamment celles qui sont rivales, n'auraient pas grand intérêt à s'unir.]


Revenir en haut
Scarlett
Famille


Hors ligne

Inscrit le: 25 Sep 2010
Messages: 26
Localisation: Là

MessagePosté le: Jeu 9 Déc - 21:46 (2010)    Sujet du message: AQUITAINE Répondre en citant

[hrp] Et pour cause, souvent ce sont les mêmes joueurs qui sont sur tous les jeux ... Je suis assez d'accord sur le fait qu'il faille partager les décisions au maximum pour un peu désacraliser les postes élus auprès de joueurs n'osant pas s'y colle et peut être susciter de nouvelles vocations .... En définitive, nous sommes très peu à avoir eu des postes électifs sur les jeux ... et on tourne chacun son tour sur RR, NK ou SK ... On s'en va et on revient ... Je reprend sur tous les jeux en ce moment mais je ne veux aucun poste électif, à la limite une mairie en cas de nécessité mais c'est tout (et sur NK car c'est quand même plus léger quand il n'y a pas trop de loi) mais ça c'est pour trouver de nouveaux élus potentiels ... Il reste à espérer qu'avec les responsabilités l'envie de rp viendra. Pour ma part, je suis persuadée qu'il faut, à coté des rp de grande ampleur comme le présent projet, des petits rp légers et faciles d'accès pour que les débutants puissent se raccrocher sans avoir honte ou peur de dire des bêtises. Qu'ils puissent commencer par une phrase, une vanne .... puis, chemin faisant 5 lignes puis 10 .... et 20 la fois d'après ...On peut rêver ;) :roll: ]


Scarlett de Kerdraon avait entendu du bruit à l'étage. Elle était malade comme un chien. Elle était enceinte et n'avait plus exactement l'âge de ces fantaisies. Mais piquée de curiosité, elle avait décidé, avec l'aide de thérèse, de s'habiller pour être au moins décente à défaut d'être élegante.

Elle ne resterait que quelques instants, le temps d'assouvir son envie de savoir qui était là ...

Une fois débarbouillée, habillée et coiffée par Thérèse, la future Scarlett de Kermabon s'était pincé les joues pour aoir meilleure mine. Ainsi, elle avait fait monter le rose à son visage, un peu comme une paysanne qui aurait passé des heures à travailler au grand air.

La voici enfin présentable à son goût, elle avança dans le couloir et alla frapper à la porte du bureau de son mari. sans attendre de réponse, elle entra directement.

Bonjour,

Je viens faire un petit tour pour vous saluer, je suis Scarlett de Kerdraon, la future épouse de Ravaillac.

Puis, elle se tourna vers son fiancé

Je vais m'asseoir dans un petit coin, je vous promets de ne pas vous déranger et d'aller me coucher directement si je suis fatiguée.

Elle souriait à son futur mari avec l'air enjôleur qu'elle avait l'habitude d'utiliser pour qu'on lui cède tous ses caprices.


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé







MessagePosté le: Aujourd’hui à 10:16 (2018)    Sujet du message: AQUITAINE

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet famille de kermabon Index du Forum >>> Intérieur de la maison >>> A l'étage >>> Bureau de Ravaillac Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Thème réalisé par SGo